Le sirop de Fleur de Sureau

Les sureaux, arbustes et plantes herbacées du genre Sambucus, appartenaient à la famille des Caprifoliacées. Les travaux récents en systématique situent maintenant ce genre dans les Adoxacées. Le sureau est une plante nitrophile, sa présence indique donc un sol riche en azote. Les sureaux ligneux sont des arbustes à fleurs blanches ou de couleur crème qui se transforment ensuite en petits bouquets de baies rouges, bleues ou noires. Ces baies sont très appréciées des oiseaux [...]

Différentes espèces, il existe en Europe trois espèces de sureaux :

  • Sambucus nigra, le sureau noir, aux baies noires, est l'espèce la plus répandue en Europe ; ==> baies mûres comestibles. La consommation des baies crues n'est pas conseillée, car elles sont légèrement toxiques et peuvent provoquer des vomissements surtout quand elles sont immatures. La toxicité est détruite lors de la cuisson. La substance toxique du sureau, la sambucine, est un alcaloïde détruit à partir de 70°C.
  • Sambucus racemosa subsp. racemosa, sous espèce européenne et asiatique de Sambucus racemosa, appelé aussi sureau rouge ou sureau à grappes aux baies rouges ; "les baies rouges sont annoncées "non comestibles",
    en fait, il ne faut pas les manger crues (toxicité > laxatif), mais cuites en confiture ou en gelée, on en trouve aussi dans la recette de certains vins ou liqueurs.
    Comme ces baies rouges peuvent être confondues avec d'autres baies rouges d'autres plantes encore plus toxiques (poison), On préfère l'indiquer "non comestible" dans les ouvrages de vulgarisation.
  • Sambucus ebulus, le sureau hièble, est la troisième espèce dans les parties les plus froides de l'Europe de l'ouest. C'est un sureau herbacé rhizomateux dont les baies noires sont toxiques.

Pour différencier le bon sureau noir du pas bon (le hièble), le port du parapluie de fruits est tombant pour le nigra, et montant pour le hièble.

Dans l'alimentation, aussi bien les fruits que les fleurs peuvent être transformées en vin de sureau qui est une boisson traditionnelle dans les pays nordiques, en sirop (sirop de sureau, gelée de sureau, limonade, ou en kéfir de sureau). La consommation des baies crues n'est pas conseillée, car elles sont légèrement toxiques et peuvent provoquer des vomissements surtout quand elles sont immatures. La toxicité est détruite lors de la cuisson.

Le sureau sert à aromatiser la sambuca, une liqueur à base d'anis. Elle peut aussi servir à aromatiser la bière. [.....]

Pour les vertus thérapeutiques, propriétés : élimination urinaire, facilite la digestion, anti-inflammatoire et sudorifique.

En tant que complément alimentaire, le sureau permettrait la réduction des effets de la grippe. En clinique: il adoucit la gorge et calme l'irritation bucco-pharyngée. [....]

Voir wikipédia, Le sureau